Fraude : tout ce que les Canadiens devraient savoir – Première partie

Fraude : tout ce que les Canadiens devraient savoir – Première partie

La fraude est une tromperie ou un acte de mauvaise foi destiné à entraîner un gain personnel ou financier. Tous les Canadiens peuvent être victimes de fraude, peu importe leur âge, leur sexe, leur race, leur niveau de revenu ou leur lieu de résidence.

Selon Le petit livre noir de la fraude, il existe 12 types courants de fraudes ou d’escroqueries, que nous couvrirons plus en détail dans le cadre de cette série de quatre articles.

Aujourd’hui, nous nous pencherons sur les trois premiers : les abonnements piégés, le vol d’identité et la fraude du faux PDG.

Abonnements piégés

Un abonnement piégé peut vous attraper en offrant des essais « gratuits » ou « à faible coût » de produits ou de services. Les pilules amaigrissantes, les aliments santé, les produits pharmaceutiques et les soins anti-âge figurent parmi les produits les plus fréquemment utilisés pour ce type d’arnaque. Lorsque vous fournissez votre information de carte de crédit pour couvrir les frais de transport, vous souscrivez sans le savoir à un abonnement mensuel. La livraison et la facturation sont parfois difficiles ou impossibles à arrêter.

Les fraudeurs utilisent des sites Web, des courriels, les médias sociaux et le téléphone pour rouler les gens. N’oubliez pas que des stratégies de vente sous pression, comme des « offres à durée limitée », visent souvent à vous faire prendre des décisions hâtives.

Conseils pour vous protéger

  • Fiez-vous à votre instinct. Si c’est trop beau pour être vrai, ne vous abonnez pas.
  • Avant de vous abonner à un essai gratuit, renseignez-vous sur l’entreprise et lisez les commentaires, surtout ceux qui sont négatifs. Les bureaux d’éthique commerciale sont une excellente source d’information.
  • Ne vous abonnez pas si les conditions sont introuvables ou incompréhensibles. Faites attention aux cases déjà cochées, aux clauses d’annulation ou de retour des produits et aux frais imprécis!
  • Si vous vous abonnez, conservez précieusement tous les documents, les factures, les courriels et les textos.
  • Vérifiez régulièrement votre relevé de carte de crédit pour repérer les frais récurrents ou inhabituels.
  • Si vous n’arrivez pas à annuler votre abonnement, communiquez avec votre fournisseur de carte de crédit, votre organisme de protection du consommateur local ou un organisme d’application de la loi.

Vol d’identité

Les fraudeurs sont toujours à l’affût de vos renseignements personnels pour les utiliser à leurs fins. Une fois qu’ils ont ces données en main, ils peuvent s’en servir pour faire des achats, obtenir un passeport, recevoir des prestations gouvernementales, demander un prêt, etc. Votre vie pourrait s’en trouver bouleversée.

Les techniques vont de simplistes à élaborées. Les fraudeurs peuvent fouiller les poubelles ou voler le courrier. En ligne, ils utilisent des logiciels espions et des virus, en plus du piratage ou de l’hameçonnage.

Ils recherchent des renseignements de carte de crédit et de compte bancaire, votre nom complet et des exemples de signature, votre date de naissance, votre numéro d’assurance sociale, votre adresse complète, le nom de jeune fille de votre mère, vos identifiants en ligne et vos mots de passe, et vos numéros de permis de conduire et de passeport. Le vol d’identité est un crime grave!

Conseils pour vous protéger

  • Ne donnez jamais de renseignements personnels au téléphone, par texto, par courriel ou sur Internet.
  • Ne consultez pas vos renseignements personnels sur un ordinateur ou un réseau Wi-Fi public, dans un café par exemple, car cela pourrait vous mettre à risque.
  • Créez un mot de passe fort et unique pour chaque compte en ligne, appareil et réseau Wi-Fi.
  • Utilisez un service de paiement en ligne sécuritaire : recherchez les adresses URL en « https » et le symbole de cadenas verrouillé.
  • Ne communiquez vos renseignements personnels sur les médias sociaux, par exemple dans vos publications et vos commentaires, dans le cadre de jeux-questionnaires et de jeux de fournisseurs tiers, ou même dans des messages à vos proches. Méfiez-vous aussi des comptes qui pourraient avoir été piratés ou appartenir à des imposteurs. Jumelés à vos photos, ces renseignements peuvent servir à des fins frauduleuses.
  • Cachez toujours le NIP de votre carte. Ne perdez jamais de vue votre carte de débit ou de crédit si vous la donnez au caissier.
  • Déchiquetez ou détruisez les documents contenant des renseignements personnels.

Fraude du faux PDG

Dans la cadre d’une fraude du faux PDG type, les fraudeurs se font généralement passer pour un dirigeant, soit en obtenant l’accès à son courriel ou en l’imitant. Ils envoient des courriels qui semblent réalistes pour vous faire transférer de l’argent à un tiers. Les courriels vous font croire que la demande est urgente et confidentielle. Par exemple, on vous dit que l’argent servira à obtenir un contrat important, à conclure une transaction confidentielle ou à mettre à jour les renseignements d’un fournisseur.

Les fraudeurs envoient ces courriels à des moments stratégiques, par exemple quand le haut dirigeant est en voyage ou difficile à joindre. Cette arnaque lucrative peut coûter des milliers, voire des millions de dollars aux entreprises. De plus en plus fréquente, cette fraude touche des entreprises de toutes tailles.

Conseils pour vous protéger

  • Utilisez un antivirus fiable et à jour et des mots de passe forts pour protéger vos systèmes informatiques.
  • Confirmez au téléphone ou en personne toute demande de transaction. N’utilisez jamais les coordonnées fournies dans les courriels.
  • Validez l’adresse courriel de l’émetteur : les fraudeurs créent souvent des adresses qui ressemblent aux véritables, en changeant une ou deux lettres.
  • Encouragez votre employeur à mettre en place un processus à plusieurs niveaux d’approbation pour transférer de l’argent.
  • Limitez les renseignements que vous rendez publics. Les fraudeurs se servent de l’information accessible en ligne et sur les médias sociaux pour trouver leurs victimes et planifier leur arnaque.

Dans notre prochain article, nous parlerons de trois autres arnaques répandues et de la manière dont vous pouvez vous protéger. Ouvrez l’œil!

Rédigé par Salina Shariff, responsable du mieux-être financier à La Corporation People.