Faire progresser la prise en charge des maladies chroniques

Faire progresser la prise en charge des maladies chroniques

Voici le troisième article de notre série Regard sur le Sondage Sanofi. Cette série de six articles vise à vous présenter certains points saillants des résultats de l’édition de 2020 du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé.

Les maladies chroniques comptent parmi les problèmes de santé les plus graves qui frappent les travailleurs canadiens, en plus de représenter un facteur important d’absence, d’invalidité et de perte de productivité. Étant donné que plus d’un adulte canadien sur cinq souffre d’une maladie chronique et que quatre personnes sur cinq présentent au moins un facteur de risque modifiable, les conséquences sont importantes. Ces statistiques font des maladies chroniques un sujet de préoccupation, auquel les organisations doivent porter la plus grande attention.

Maladies chroniques et régime d’assurance collective

Il est essentiel de comprendre la prise en charge des maladies chroniques dans le cadre d’un régime d’assurance collective. Il est intéressant de noter le décalage année après année entre l’évaluation que les promoteurs de régime font de la prévalence des maladies chroniques dans leur milieu de travail (34 % en 2020) et la présence réelle confirmée par un diagnostic déclaré par les participants (58 % en 2020). Force est de constater que les promoteurs ne semblent pas avoir une idée précise de la prévalence des maladies chroniques dans leur milieu de travail. Voici donc la question qui se pose : comment harmoniser ces résultats?

Selon les résultats du sondage, 88 % des promoteurs aimeraient que leur régime offre plus d’outils et de services visant à soutenir les participants atteints de maladies chroniques. En fait, 43 % des promoteurs considèrent qu’il est prioriotaire d’améliorer la couverture ou les services pouvant aider à gérer les maladies chroniques. Ce résultat est celui qui a changé le plus par rapport à 2019 (34 %), ce qui indique une ouverture accrue au changement et à l’amélioration.

Ce que les promoteurs de régime peuvent faire

Les résultats de l’édition 2020 du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé soulignent la nécessité pour les organisations de se pencher sur la manière dont elles peuvent mieux prendre en charge les maladies chroniques dans leur milieu de travail. Les deux tiers des participants sont atteints d’une maladie chronique ou souffrent de douleurs chroniques, et plus de la moitié d’entre eux signalent des conséquences négatives sur leur rendement au travail. Parmi les participants interrogés, 58 % déclarent avoir au moins une maladie chronique. Ce pourcentage passe à 70 % chez les personnes âgées de 55 ans ou plus et à 93 % chez les personnes en mauvaise santé.

Voici les principales maladies chroniques dont sont atteints les participants :

  • maladie mentale (20 %);
  • hypertension artérielle (12 %);
  • hypercholestérolémie (12 %);
  • arthrite (11 %);
  • asthme ou maladie pulmonaire (9 %);
  • diabète (8 %).

Même si certains promoteurs se demandent par où commencer, des solutions existent. Nous vous recommandons d’évaluer vos besoins pour déterminer les services qui profiteraient le plus à votre organisation. Des programmes comme le programme d’accompagnement de La Corporation People permettent d’offrir facilement des services susceptibles de faire progresser la prise en charge des maladies chroniques.

Le présent article a été rédigé par Dana Hurst, directrice principale, Solutions de santé à La Corporation People. Il comporte également les réflexions de Shannon Darvill, conseillère à Silverberg Group, une entreprise de La Corporation People, et membre du conseil consultatif du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé.